Centre de massage

Un tatouage sans risque : les conseils des pros

Vous souhaitez vous mettre au tatouage ? Nous avons ici quelques conseils d’expert qui vous serons très utiles pour vous laisser tenter sans risque ; qu’il s’agisse d’un tatouage bras, bas du dos, jambe…

L’avis du tatoueur : Tin-Tin, cofondateur du Syndicat national des artistes tatoueurs (SNAT)

Un bon tatoueur convient artistiquement et suit les règles d’hygiène. Ne choisissez pas n’importe quel studio, prenez au moins le temps de vous renseigner. Ne vous laissez jamais tatouer par des tatoueurs clandestins qui se proposent à domicile, c’est dangereux et interdit par la loi ! Quand vous rencontrez un tatoueur, demandez à visiter le studio. Sachez qu’il a l’obligation de travailler dans une pièce dédiée au tatouage, et de respecter des normes d’hygiène : utilisation de gants. La transmission croisée est le principal risque. C’est exactement la même chose que chez le dermatologue ou le dentiste. Les aiguilles sont stériles et changées à chaque fois. Mais le plus important est de stériliser tout l’appareil par une chaîne de décontamination, comme à l’hôpital. Par conséquent, Les complications sont rarissimes chez un bon tatoueur.

L’avis de la dermatologue : Dr Isabelle Catoni, du Syndicat national des dermatologues vénéréologues

Ne pas recouvrez pas un grain de beauté avec un tatouage, c’est la règle primordiale ! Sinon, celui-ci devient difficile à surveiller. Aussi, évitez de vous faire tatouer si vous présentez de nombreux grains de beauté. Si jamais un mélanome apparaissait, un tatouage gênerait sa détection. Sinon, le tatouage est également contre-indiqué en cas de maladies de peau (eczéma, herpès ou psoriasis, etc.), ou si vous avez déjà eu de grosses cicatrices anormales. Enfin, certaines personnes peuvent développer une réaction allergique aux pigments, qui se déclencher dans les semaines, les mois, voire les années qui suivent. Nous devons alors faire enlever le tatouage, par chirurgie ou au laser.

L’avis de l’infectiologue : Dr Julie Bottero

Après vous être fait tatouer, la peau est fragilisée pendant quelques jours. Changez le pansement et continuez à désinfecter deux fois par jour, à l’eau et au savon, ou avec un antiseptique doux. Surveillez que la cicatrisation se passe bien et qu’il n’y a pas de rougeurs ou de fièvres anormales. Evitez le soleil et les bains pendant un mois. Le risque viral concerne surtout l’hépatite B ou C, transmise par le tatoueur à défaut d’hygiène ou de stérilisation. Mais les risques d’infection sont faciles à prévenir si le tatoueur respecte la réglementation, et que vous vous occupez tout de suite de votre tatouage. Pour toutes précautions, vous pouvez vous faire vacciner contre l’hépatite B.

Qu’en est-il du côté travail ?

En théorie, le Code du travail interdit toute discrimination liée au physique. A cet effet, un recruteur ne peut pas vous refuser un emploi, vous sanctionner ni nous licencier à cause de votre apparence. Seulement, la discrimination est difficile à prouver. Informez-vous sur les règles en vigueur dans votre profession. Si vous êtes dans le milieu professionnel, la meilleure issue est de vous faire tatouer à un endroit discret…

Vous voulez être entendu, inscrivez un avis à propos de ce post.

Bien-être

  1. 18 Oct. 2022Vente du vendredi noir de Bysmaquillage - Jusqu'à 50 % de réduction sur le maquillage !99 visites
  2. 8 Août 2021On prépare ses ongles de sorcière pour Halloween565 visites
  3. 9 Juin 2021Apprendre à prendre soin de son corps: la protection solaire609 visites
  4. 21 Avril 2021Notre avis sur le parfum de Guerlain, La petite robe noire628 visites
  5. 15 Mars 2021Le mascara... cet indispensable603 visites
  6. 4 Mars 2021Les soins pour les cheveux MyMaquillage654 visites